Le Crédit Mutuel remplacera ses conseillers par des IA

Depuis quelques années, les conseillers bancaires voient une partie de leur activité disparaître en raison des services de gestion en ligne. En effet, il est aujourd’hui possible d’ouvrir un compte en ligne, effectuer une demande d’augmentation du plafond de sa carte bancaire, ou encore souscrire un crédit ou un produit d’épargne directement sur le net. Cela est notamment possible si vous décidez d’ouvrir un compte Fortuneo ou dans n’importe quelle autre banque en ligne, mais également si vous utilisez le site internet des banques traditionnelles.

Mais le métier de conseiller bancaire pourrait même entièrement disparaître dans la mesure où le Crédit Mutuel a annoncé la mise en place d’un partenariat avec IBM en vue de créer des robots qui pourraient remplir le rôle de conseiller de banque. Le Crédit Mutuel voudrait ainsi utiliser l’intelligence artificielle d’IBM qui est réputée pour sa capacité à analyser le langage afin que de nouveaux robots puissent répondre aux clients de la banque à la place des conseillers. Les robots Watson d’IBM devraient dans un premier temps être utilisés pour lire les e-mails des clients et en identifier les intentions ainsi que leur niveau d’urgence, dans le but de pouvoir optimiser le traitement de ces demandes. Ils devraient également pouvoir proposer aux banquiers des modèles types de réponses en fonction des besoins des clients. Fin 2016, le Crédit Mutuel souhaite que ces robots puissent répondre aux questions de base des clients, grâce à un accès à un grand nombre d’informations concernant les produits bancaires et les marchés. Dès le début de l’année 2017, la banque souhaite également élargir le champ d’action de ces robots, en leur permettant de pouvoir proposer aux clients des solutions d’épargne en fonction de leur performance mais également du profil du client.